+224 629 30 88 85 info@fameennews.com
Sélectionner une page

L’imam Abdoulaye Sankon  revient sur les bienfaits du Ramadan, les actes qui peuvent gâter le jeune, et invite les musulmans à s’aimer, à être honnêtes et à se respecter dans l’islam. Ce mois représente une période dans laquelle un musulman peut profiter pour se débarrasser de ses pêchés. Durant ce mois, seul Dieu attribue une récompense aux musulmans.  

Pour Elhadj Abdoulaye Sankon,« Ce mois est venu pour que le musulmans se débarrasse des idées néfastes y compris des péchés et aussi lui faire profiter à accumuler beaucoup de bienfaits. Parce que seul ce mois là un musulman peut faire un bien et Dieu lieu donne 10. Et en même temps il multiplie ce 10 par 70 et en même temps il multiplie ce 70 par 700… et cela dépendra de la fois du musulman. Par ce qu’il faut qu’on soit très clair, le mois de Ramadan est l’opportunité pour un musulman qui obéit à Allah dans le mois de Ramadan. Pas celui qui est venu juste pour profiter de ce qu’on lui a dit que le mois est là pour nous débarrasser de nos péchés. Non, c’est pour quelqu’un qui faisait des pêchés avant le mois mais qui obéissait à Subḥānahu wa ta’āla ». 

L’imam invite les musulmans à faire beaucoup de sacrifices, car Dieu les multipliera, de faire la lecture du saint coran et les invocations, être serviable, cultiver l’union et la cohésion sociale ou encore donner des conseils. Des aspects qui constituent les bienfaits du Ramadan : « parmi les bienfaits du mois du Ramadan, nous avons le sacrifice que le Prophète (SWS) nous a incité à donner. Le meilleur des sacrifices est celui du mois de Ramadan. Quelle qu’en soit la petitesse ou la grandeur. Il y a aussi les paroles souples, c’est-à-dire la parole qui peut amener les gens vers l’union, la cohésion sociale. Sans oublier la lecture du saint coran.

Un autre point intéressant pour les jeûneurs, il ne suffit pas juste de s’abstenir de boire ou manger, il y a d’autres aspects comme les jeux de hasard, la diffamation, la vente illicite de certains produits. 

« Ce qui peut gâter le Ramadan c’est de manger ou boire, ou être en contact direct avec sa femme légale mais pendant la journée du mois de Ramadan. Et aussi jouer à des jeux de tombola. Ça n’a pas de place chez Dieu et les gens qui vendent les choses al haram, des illicites tels que l’alcool, la drogue… Dans un hadith, il est dit : celui qui n’arrive pas à laisser les propos néfastes, les diffamations, ou semer des troubles entre les gens alors que lui en personne, ne doit pas laisser manger ni boire pendant le mois de Ramadan parce que Dieu n’a pas besoin de ses jeûnes. Alors on retiendra que ce n’est pas seulement de ne pas manger ni boire qui gâte le Ramadan mais il y a aussi d’autres actes ». 

Pour terminer, l’imam Abdoulaye Sankon invite les musulmans de s’aimer, d’être honnêtes. 

« Le message que j’ai à lancer à l’endroit de tous les musulmans que ça soit en Guinée ou hors de la Guinée, il faut qu’on se pardonne entre nous, qu’on s’aime, qu’on se respecte entre musulmans. »